3 août 2017

Présentation

Deux journées thématiques sur la pratique de la cybersécurité

 

Le but de AMUSEC est de partager les pratiques de réalisation et d’évaluation de la sécurité des technologies numériques.

AMUSEC est un forum d’échange et de partage de la communauté des praticiens de la cybersécurité. Qu’ils soient dans la recherche publique ou dans la R&D privée cet événement s’adresse aux enseignants, chercheurs, thésards, bidouilleurs de hackerspaces ou fablabs, Responsables de la Sécurité des Systèmes d’Information (RSSI/CISO), Directeurs des Systèmes d’Information (DSI), chefs de projets, architectes, développeurs, auditeurs, pentesteur, hackers, etc.

Au travers de conférences et de démonstrations, AMUSEC a pour objectifs :

  • la compréhension du contexte et des enjeux de la sécurité : scientifiques, juridiques, sociétaux, technologiques, etc.
  • la connaissance de l’état de l’art offensif et des menaces sécuritaires actuelles
  • la présentation de l’état des connaissances scientifiques en termes de sécurité
  • la présentation des défis et des solutions d’entreprise

 

Les organisateurs du forum

 

L’Institut de Mathématiques de Marseille


L’équipe Arithmétique et Théorie de l’Information (ATI) est à l’origine de la création d’AMUSEC. Au sein de l’université d’Aix-Marseille, l’équipe ATI est la seule équipe de recherche a être spécialisée en cryptographie et a avoir des compétences dans le domaine plus général de la sécurité des systèmes d’information. Elle est à l’initiative d’autres conférences dans les domaines de la cryptographie et de la théorie des nombres comme AGCT, CryptoPuces, YACC ou CAI. L’Institut de Mathématiques de Marseille est une Unité Mixte de Recherche CNRS/Aix-Marseille Université/Centrale Marseille qui compte un peu plus de 250 membres.

https://www.i2m.univ-amu.fr/Equipe-Arithmetique-et-Theorie-de-l-Information

 

L’Université Aix-Marseille

Plus grande université francophone pluridisciplinaire, Aix-Marseille Université (AMU) accueille 80 000 étudiants et près de 8 000 personnels sur 5 grands campus aux standards internationaux. Propriétaire de 90 % de son patrimoine, l’université est présente sur 9 villes, dans 4 départements de la Région Sud. L’excellence de la recherche du site a été reconnue notamment par les succès dans plusieurs appels à projets nationaux (labex, equipex, Instituts convergences, RHU, EUR…) ou européens de type H2020 (AMU est ainsi le troisième établissement français collecteur de fonds dans le cadre de ce programme). La labellisation du projet A*Midex, porté par Aix-Marseille Université et ses partenaires (AMU, CNRS, Inserm, IRD, CEA, Assistance Publique-Hôpitaux de Marseille, Institut d’Etudes Politiques d’Aix-en-Provence et Ecole Central de Marseille), a eu par ailleurs un formidable effet structurant et stimulant pour l’établissement.

https://www.univ-amu.fr

 

Polytech Marseille

Polytech Marseille est l’école d’ingénieurs d’Aix-Marseille Université, pôle d’enseignement supérieur et de recherche français de renommée internationale. Polytech Marseille appartient au réseau Polytech des écoles d’ingénieurs universitaires. Elle se positionne parmi les écoles les plus importantes de ce réseau, avec des effectifs de l’ordre de 1 200 élèves en cycle ingénieur et cycle préparatoire confondus.

https://polytech.univ-amu.fr

 

 

Le comité d’organisation

Alexis Bonnecaze, Polytech Marseille, I2M
Alexis Bonnecaze est professeur d’informatique à Polytech Marseille et responsable de l’équipe Arithmétique et Théorie de l’Information (ATI) de l’Institut de Mathématique de Marseille (CNRS UMR 7373). Ses principaux centres d’intérêt sont la théorie algorithmique des nombres, la cryptographie et la théorie des codes correcteurs d’erreurs.
Stéphane Ballet, I2M
D. Kohel, I2M
S. Anni, I2M

 

Le comité de pilotage

Stéphane Mouille, Vice Président d’Eurosmart et Directeur de la stratégie des applications mobiles chez Gemalto
Les responsabilités de Stéphane Mouille incluent la représentation de l’industrie de la sécurité numérique auprès des institutions européennes à travers l’association Eurosmart basée à Bruxelles, la participation à des groupes de standardisation européens tel que le CEN ou l’ETSI et enfin la définition de la stratégie des applications mobiles pour les secteurs du paiement, du transport public et des applications d’identités numériques chez Gemalto. @Stefane_Mouille
Assia Tria, Responsable scientifique service sécurité des systèmes embarqués et composants électroniques chez Leti
Jean-Louis LAZZARI, Chercheur au CINAM, CNRS, Aix-Marseille Université